Nooo

Si ! Au milieu de l'année 2016, les journaux s'affolaient d'une TERRIBLE nouvelle : 80% du monde et 99% de la population occidentale vivent sous un ciel pollué par la lumière artificielle.

Bon, passé le buzz de la nouvelle, que peut-on en dire ? Tout d'abord, vérifions d'où l'information a émergé. L'information trouve sa source dans l'article de recherche suivant (traduction française) : "Un nouvel atlas mondial de la luminosité artificielle du ciel nocturne". On apprend ainsi que les données utilisées pour arriver la réalisation de l'article proviennent à la fois de sources citoyennes et à la fois du satellite Suomi-NPP. Il semblerait donc bien que nous ayons un problème de pollution lumineuse.

La pollution lumineuse, c'est lorsque les lumières artificielles que diffusent les villes posent problème. Cet effet s'aggrave inexorablement avec la pose massive de lumières LED qui, bien qu'elles présentent l'avantage de coûter beaucoup moins cher en énergie, sont une catastrophe en terme de pollution lumineuse. Les problèmes engendrés par ces halos de lumières sont assez nombreux : La faune part en steak côté reproduction, cycles de vies, etc. Ton corps qui, lui-aussi, utilise le cycle des jours qui passent pour réguler certains trucs se retrouve perturbé. Les plantes qui peuvent se retrouver dérangées par la lumière artificielle (va faire pousser du cannabis en la laissant 24h/24 sous la lampe histoire de pleurer un grand coup).

Tout cela est problématique en effet, mais personnellement ce qui me touche le plus, c'est le fait que cette lumière artificielle t'empêche de voir les étoiles.

Allez, petite anecdote pour la route. Le 14 août 2003 à 16h13, une gigantesque panne de courant touche une petite partie de l'amérique du Nord. C'est assez problématique vous en conviendrez, mais il faut attendre que la nuit tombe pour que se passe quelque chose de relativement comique. En effet, à la nuit tombée, les standards de la mairie ainsi que le numéro d'urgence des pompiers se retrouvent submergés d'appels. Les gens disent alors apercevoir d'étranges lueurs dans le ciel et semblent avoir peur que la coupure de courant soit causée par un débarquement extraterrestre ou une attaque terroriste.

Mais qu'était-ce vraiment ?.. LA VOIE LACTÉE FDP Panda facepalm Alors comme dit comme ça, l'histoire peut paraître idiote et les gens qui ont cru cela peuvent paraître être des crétins, mais ça met le doigt sur une chose : il y a des gens qui, ayant grandi dans des zones où la lumière ne s'éteint jamais complètement, des gens qui n'ont jamais vu plus d'une dizaine d'étoiles et qui n'ont par conséquent jamais pu apprécier la Voie Lactée.

Et cette histoire me permet de rebondir sur une erreur qu'on fait les journalistes en diffusant l'information passivement sans montrer en quoi cela affecte les gens. C'est pour cela que maintenant, je vous montre cette image pompée de Wikipedia, montrant le ciel capturé depuis une zone rurale (en haut) et capturé depuis une zone urbaine (en bas). Voie lactée

Voilà, une image en dit plus que le plus long des discours. Et même en habitant une zone rurale, il faut s'éloigner pas mal de toute source de luminosité pour observer le ciel de la photo du haut. Mais ça en vaut la peine, vraiment.

Mais que faire pour inverser cette tendance qu'ont les étoiles à s'éteindre ? Sur le papier c'est simple : éteindre la lumière. Un début serait d'installer des réverbères à détection de mouvement et mettre une grosse biffle aux entreprises qui laissent les lumières allumée dans leur vitrine comme si t'allais avoir envie d'acheter un immeube à 4 millions en rentrant du bar à 3h du mat. Mais sans vouloir tomber dans le fatalisme, on est mal barré.

Alors si t'as un peu de thune, tu peux faire un donc à l'International Dark-Sky Association par exemple. Sinon tu peux éteindre les vitrines de ton agence immobilière merdique, tu peux demander à ta commune d'éteindre le foutu réverbère qui est devant ta fenêtre ou de gentillement commencer à les remplacer par des réverbères à détection de mouvement.

Parce qu'il ne faut pas rêver, y a toujours des gens qui préfèrent rentrer chez eux éclairés plutôt que de laisser l'opportunité à leurs enfants ou petits-enfants de voir un ciel parsemé d'étoiles lointaines.

Aurevoir